Formations au Magnétisme

Magnétisme Éthérique - Touch Light thérapie - Étude de l'Aura

Somatisation - Corps Subtils - Corps Éthérique

A toute pathologie il y a une cause et une chronologie !

Processus d'installation de la somatisation physique

Tout évènement traumatisant vécu dans la vie au quotidien d'un individu déclenche immédiatement un déphasage vibratoire sur l'un des Corps Subtils de l'Aura et génère dans les 3 jours une perturbation Éthérique avec accroche nocive et durable d'une "Boules électrifiées" sur une zone précise du Corps Éthérique.

La Boule Électrifiée - mémoire vibratoire du traumatisme - se connecte alors sur une des articulations du sujet pour y puiser l'énergie vitale dont elle a besoin. Très vite cette l'articulation "Primaire" est en déficit énergétique fonctionnel et se connecte alors sur un organe cible qui à son tour se connecte sur une articulation secondaire : la "chaîne pathologique" est installée durablement : états inflammatoires, douleurs, dégradation organique et métabolique activée.

Répercussions psycho-comportementales pénalisantes

Trois jours après le traumatisme, les Corps Subtils 1, 2, 3 retrouvent un fonctionnement quasi-normal mais sur un niveau vibratoire diminué.
Le sujet "récupère" et pense avoir "digéré" le plus gros du choc, mais la mémoire de souffrance est "enkystée" dans la "Boule électrifiée". L'individu concerné, dans la crainte inconsciente d'une récidive, restreint sa capacité d'action et devient à son insu, réactionnel et circonspect.
Cet état d'être - souvent habilement masqué au niveau du "paraître social" - est toutefois décodé inconsciemment par l'entourage social. Cette image de soi énergétique déstabilisée, éloigne dans la relation sociale ou affective les "bien-portants" et attire à soi les individus dans un état de mal-être analogue et tend à synchroniser les évènements en résonance vibratoire.

Quelques exemples de chocs sur les Corps Subtils

Atteintes corporelles physiques

Accident avec préjudice fonctionnel ou esthétique physique grave. Agression physique ou sexuelle. Blessure ou maladie impliquant un renoncement : perte de mobilité, prise de poids, impuissance, impossibilité de conduire, prothèses. Annonce d'une maladie redoutée. Se voir mourir dans un évènement dramatique et s'en sortir vivant.

Chocs dans le relationnel social, affectif ou professionnel

Perte d'un conjoint, d'un enfant, d'un parent, d'un animal. Peur de voir mourir un proche. Fugue d'un enfant. Rupture sentimentale. Divorce, partage d'enfants. Rupture des parents pour l'enfant. Harcèlement moral ou sexuel. I.V.G, fausses couches. Comportement inacceptable d'un proche : violences, drogues, alcool, problèmes judiciaires.Trahison d'un proche, d'un ami. Diffamation. Perte d'emploi, chômage. Promotion méritée refusée. Mutation non souhaitée. Départ à la retraite. Dépôt de bilan. Perte financières imprévues ou probables. Cambriolage, incendie, inondations. Incivilité du voisinage...

Traumatismes dans le mental

Remise en question de croyances. Conversion religieuse imposée. Culpabilité profond suite à une action en dérogation avec la religion, la morale, le respect humain, avec ses convictions, son honneur. Coming out.
Culpabilité suite à un dommage à autrui, involontaire ou non. Renoncement imposé à un projet. Départ à la retraite. Échec à un examen, à une épreuve sportive...

 

Retour à la page précédente